Demorand ou rien !

Publié le par Charlie



Ah, qu'il est bon, le matin, de se brancher les oreilles sur France Inter pour écouter Saint Nicolas parler de tout et de n'importe quoi. Car quelquefois, c'est n'importe quoi. Y'en a qui s'en plaignent, même : petits joueurs !

N'empêche que Nicolas, il est bien. Déjà, il a une voix sympa, et un ton agréable et intelligent. C'est bien rare qu'il s'énerve.

Sa bio, elle incite au respect, à l'envie, au désir, presque. J'ai au moins 3 filles dans mon entourage, qui rêvent en secret de l'épouser. Physiquement, il a du charme, reconnaissons-le. Mais il est tout petit, il paraît. M'enfin, elles n'auront plus d'excuse de ne pas regarder France 5, maintenant ...

S'il y a une tranche horaire, sur son 7-10, à suivre en particulier, c'est bien 7h30-8h30. D'abord, le coup d'oeil politique de Thomas Legrand. Ses tics de langage (tout journaleux qu'il est) accrochent l'oreille à ses propos : on ne le suit qu'avec plus d'intérêt ! Ensuite, Caroline Cartier nous fait une compilation de diverses petites choses absolument géniales, mises bout à bout. Du tendre, du choquant, du sérieux ... mais toujours avec une pointe d'humour vitriolé. Un peu avant 8h, Stéphane Guillon ou Didier Porte se font les chantres d'une actu revisitée par l'humour qui est le leur. Un peu cruel, très cynique, limite sadique ... mais qui, pourtant, fait très souvent mouche ! Sont assez justes, les petits c... ! Vers 8h15, on a le droit à 3mn de géopolitique (c'est trop court, M. Guetta !!) avant la grand messe de l'émission : l'interview politique mené par l'impétueux Demorand. Il ne se démonte pas. Parfois, il manque de respect, mais c'est pour mieux casser la langue de bois des animaux rhétoriques qu'il a en face du micro. Tiens, un exemple de dérapage : Debré. Là, Saint-Nico a renié son style, c'est un peu dommage. Mais qu'importe ! Ca n'enlève rien à son génie radiophonique.

Tiens, tu peux tester le jeu Demorand sur quelques questions : la grippe A, l'idéologie Sarko ou la rentrée du PS ...

Mais surtout, penser à continuer à écouter l'émission entre 9h et 10h. Un journal culturel ciselé de 30 minutes et une interview "le politique et son image" by Pascale Clark, le tout ponctué par Saint-Nico.

Vous m'en direz des nouvelles, demain matin !

Publié dans Radio

Commenter cet article