Contenu douteux (mais drôle)

Publié le par Charlie SaintLaz

Et addictif !

Tu tournes en rond. Au bureau, c'est pas ça : non seulement tu n'as pas envie de finir ce Powerpoint sur l'acculturation des dettes spéculatives, mais en plus, ton chef n'a plus aucun intérêt à tes yeux depuis qu'il a pris - un peu comme toi - ces quelques kilos là, et là. A la maison, c'est pas mieux : soit ton célibat prolongé a réussi à te lasser des séries américaines qui te faisait onduler du diaphragme, soit ton couple, en ce moment, c'est frotti-frotta mécanique et dialogues dignes d'un Derrick. Non, tu as besoin d'un truc nouveau. Un challenge. Un truc ludique ET rentabilisable socialement. Bref, tu as bien besoin, en ce moment, d'une bédé en ligne.

Je t'ai trouvé ce qu'il te faut : Questionable Content. Un webcomic commencé en 2003 par l'Américain Jeph Jacques, racontant les aventures domestiques de Marten, employé lambda, avec Pintsize, son robot accro au porno, et de leurs amis. Tu croiseras Faye, la coloc psycho, Dora, ex-goth pâtronne de café, Hannelore, maniaque du rangement, Sven, beau gosse frère de Dora, et tout un tas d'autres personnages aussi drôles que décalés. L'idée : 4 cases par jour (sauf le week-end)(la première page ici), chaque journée suivant la précédente mais pouvant être comprise indépendamment des précédentes. 3 cases pour faire avancer l'histoire, la 4e avec un bon mot, histoire de rigoler.

2200 pages déjà, ça te fait un mois ou deux de lecture. Le graphisme change peu à peu, Jeph laisse parfois des invités faire la bande du jour, les personnages s'ajoutent un par un, avec leurs personnalités, leurs expressions. Ce qui fait mouche à chaque fois, c'est le ton cynique, unpoil désabusé, mais résolument drôle des dialogues. Je te laisse lire.


Et te ruer sur le merchandising.

J'ai un coup de coeur pour le Evolution kills.

Publié dans Grands mots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article