Dolores and me.

Publié le par Charlie

the-cranberries-concert-L-1.jpgHier, on était le 31 mai. Et hier, le 31 mai, à la Cité de la Musique de Paris, tu aurais pu croiser, en sirotant ton cappucino hors de prix à le fraîche terrasse du Café de la Musique, une foule de gens majoritairement habillés en noir, les cheveux sales et le rock courant sous la peau. Limite tu aurais pu penser à un concert de Tokyo Hotel au Zénith, mais en regardant bien la moyenne d'âge ... tu te dis que ça doit plutôt être un bon groupe de rock des années 90. Banco.

 

Hier soir, au Zénith, y'avait ... the CRANBERRIES.

Ouais ouais. Zombie , Ode to my family, Salvation , Animal instinct, Loud and clear, Just my imagination, Shattered, Desperate Andy, ... Y'avait que du bon !

 

Bon, la miss O'Riordan nous a fait peur en annonçant en début de concert qu'on devrait chanter à sa place parce qu'elle n'avait pas la voix au top. Genre. Bien sûr, on avait un talent fou, mais de là à pouvoir rivaliser, pas sûr pas sûr.

Elle avait une pêche d'enfer, c'était vraiment agréable. L'ensemble du groupe dégageait une énergie de fou, et hormis deux ou trois larsen, ils ont vraiment assuré. Du bon son droit dans tes oreilles. Le public leur était entièrement conquis, reprenait les refrains, applaudissait à tout rompre, en plein bonheur ... et en pleine nostalgie.

En première partie, un groupe prometteur, qui nous a fait des compo perso et une reprise très rock et avec violoncelle d'Eleanor Rigby : Outside Royalty. Dément !

 

Cranberries01.jpg

Cranberries07.jpg

Cranberries13.jpg


Cranberries14.jpg
 

 

Publié dans Sons

Commenter cet article