J'ai mal aux mousquetaires.

Publié le par Charlie SaintLaz

Alexandre Dumas doit bien rigoler, là où il est...

La 21e adaptation homonyme de son roman "légendaire" Les Trois Mousquetaires sort le 12 octobre prochain sur nos écrans, et, bien entendu, en bon Français un poil chauvins, on attend avec circonspection le résultat. Ce 21e opus est dirigé par l'Américain Paul W.S. Anderson ... tu commences à frémir, non ? Non ? Attends, je vais t'expliquer.

 

# Le scénario

Chez Dumas, Richelieu a sa garde, Louis XIII a ses mousquetaires, les deux équipes se font la guéguerre, un peu comme des mafias. Richelieu veut la guerre contre l'Angleterre à tout prix, et entend utiliser la gentille romance entre Anne d'Autriche (femme de Louis XIII) et Buckingham (un Anglais tout gentil) pour faire péter les arrangements diplomatiques. D'Artagnan, venu à Paris pour intégrer les mousquetaires, s'allie à eux pour sauver la reine, le roi et le royaume, mais perd sa dulcinée (Constance), et la fine équipe se dissout à la fin du roman. C'est tragique et beau en même temps.

Chez Anderson, because c'est américain, on préfère les happy ends et le manichéisme. Alors, Athos, Porthos, Aramis et Milady (genre ils sont alliés) volent les plans d'une machine de guerre volante (si si, je t'assure), sauf que Milady les double (la fourbasse) en les droguant pour revendre les plans à Buckingham (qui est super méchant). Les 3 mousquetaires sont déprimés, ils ont honte, genre plus personne n'en veut, ils errent comme des âmes en peine. D'Artagnan débarque à Paris pour (je cite) "réaliser son rêve" (mouarf) : devenir une star de HighSchool Musical 9 mousquetaire du roi. A côté de ça, Richelieu est un super méchant (mais planqué, pas comme l'autre tarlouze d'Anglais) : il veut destituer Louis XIII en lui faisant perdre une guerre contre l'Angleterre. Le prétexte de la guerre ? Richelieu va faire croire à Louis XIII qu'Anne d'Autriche couche avec Buckingham. La preuve ? L'Anglais a les bijoux de la reine chez lui. D'Artagnan va devoir remotiver les 3 mousquetaires pour aller chercher les ferrets dans la Tour de Londres et sauver Anne d'Autriche, abattre Milady, écarter Buckingham, soumettre Richelieu, se taper Constance et devenir le chef de la bande qui restera amie pour la vie. Tu m'crois pas ? Bande-annonce.

 

# Le casting

Mousquetaires.jpgComme tu le sais, pour faire ressortir les personnages principaux, faut prendre des stars et coller des secondes lames (huhu) sur les autres rôles. C'est ainsi qu'on met des stars pour les trois méchants : Milla Jovovich en Milady de Winter, Orlando Bloom en Buckingham et Christoph Waltz en Richelieu. Aucun des autres n'a été visible (ou bankable) auparavant. Toutefois, Juno Temple (Anne d'Autriche) a joué dans Kaboom, Matthew MacFadyen (Athos) était dans Pride and Prejudice et Frost/Nixon, Ray Stevenson (Porthos) dans The book of Eli ou, plus récemment, Thor, et Luke Evans (Aramis) dans Tamara Drewe. Des profils qui viennent d'un peu partout, mais que le public n'identifiera pas pour autant au premier coup d'oeil. Enfin, et étonnamment, les deux derniers personnages essentiels à l'histoire sont de grands inconnus (en dehors des US) : Logan Lerman, gamin quasi impubère qui tiendra le rôle central de d'Artagnan, et Freddie Fox, un gringalet blondinet qui nous jouera un Louis XIII un peu folasse.

Quelquepart, on pourrait dire qu'ils cherchent à innover, à rigoler, à jouer avec les codes du genre, mais ... Quand on entend Freddie Fox (qui joue Louis XIII, donc) dire "The musketeers are the 17th century rockstars", on se dit que ça va pas être "jouer avec les codes" mais "faire du grand nawak". Alors, cher Christoph Waltz, quand tu dis "Every generation should have its version of The three musketeers", je me demande : c'est vraiment CA que tu veux offrir aux générations actuelles, comme image des Trois mousquetaires ? Une superproduction débile avec une chanson de TAKE THAT en bande originale ? Shame on you, Christoph Waltz.

 

# La réalisation

On est dans de la réalisation hollywoodienne lambda. Le principe, ici, c'est de faire du spectacle, de l'impressionnant, pas du réaliste, pas du plausible : y'a des machines volantes géantes qu'on voit en contre-plongée, des machines de guerre qui devaient n'exister qu'en Chine, à l'époque, Milady est yamakasi, et si l'ennemi fait une roulade par terre pendant un combat, il lui faut vingt minutes pour se relever (cf la scène où 4 hommes en battent 40), d'Artagnan arrive à faire des roulades sur la pointe du toit de Notre-Dame, y'a des murs coulissants derrière lesquels sont planqués des armes, les hommes de Richelieu sont de vrais James Bond, y'a des passages souterrains de malade, ... Outre ça, le nombre de libertés prises est assez pharaonique : les costumes noirs et ROSES des agents de Richelieu, Louis XIII ressemble à un croisement de Galliano avec Johnny Depp dans Alice in Wonderland, Buckingham est coiffé comme Bowie dans les années 80, Richelieu est un psychopathe sanguinaire qui veut tuer tout le monde (un rôle fait pour Waltz, donc), ... Bref. Extraits et décryptages.

Vous reconnaissez le château ? C'est VERSAILLES. Je te refais pas l'histoire, hein, tu sais que c'est Louis XIV qui a construit le château de Versailles ... Après, listons les incongruités : la machine volante tout droit sortie de Pirates des Caraïbes, les fringues improbables de Louis XIII (ce chapeau ... mon dieu, ils l'ont piqué à Moulin Rouge, non ?), Buckingham coiffé n'importe comment, qui débarque et parle de mode à Louis XIII ("So retro ..." bon, je sais, c'est doublé en allemand, là ...), tout ça, tout ça. Non mais une MACHINE VOLANTE, quand même ! C'est pas hilarant ? Continuons.

Est-ce que j'ai vraiment besoin de commenter, là ?

 

#Conclusions

Je sais ce que tu vas me dire : "c'est du divertissement, t'énerve pas, ça va être marrant, en plus c'est trop drôle des machines volantes dans le passé et de tourner une scène de combat à l'asiatique, et en plus y'a Waltz, c'est quand même classe, et puis toi qui aime bien les films en costume ça va te changer de Marie-Antoinette, et en fait, on ira surtout le voir pour rigoler, en plus c'est en 3D". Et je te répondrai pas, parce que tu auras perdu tout intérêt. C'est pas le ciné que j'aime, j'attendrai patiemment que ça passe sur TF1 l'an prochain.

En plus, je me dis que pour 100 millions de dollars (dont 20% d'origine allemande, certes), ils pourraient faire moins d'effets spéciaux et plus de réalisme historique.

 

Dumas doit loler ... Il doit rigoler parce que lui-même, il avait joliment pompé son histoire sur un autre auteur. Et pzrce qu'il n'avait pas hésité à carrément fausser l'histoire de France.

Publié dans Ciné

Commenter cet article