Kara Thrace, mon amour

Publié le par Charlie

Tu vois, ce que j'aime, dans Battlestar Galactica, outre que ça me dépayse fortement (moi qui suis plutôt un classique, côté lieux de déroulement d'intrigues), c'est la finesse dont chaque personnage est mentalement dressé.

 

"Cylons were created by man. They rebelled. They evolved. There are many copies. And they have a plan."

 

Bon, en fait, les Cylons, ce sont des robots créés par l'Homme pour servir de soldats. Et puis, forcément, dès que l'homme crée un truc intelligent, ça se retourne contre lui, hein, c'est bien connu. Les Cylons n'ont pas échappé à la règle. Sauf qu'ils sont malins : ils ont réussi à recréer le corps humain. Sauf que ce sont des robots à l'intérieur. Mais qu'ils ont quand même tout le corps d'un humain. Bon, la frontière est un peu floue entre les uns et les autres, mais au fond, c'est pas ça qui importe, parce que justement, ça permet de véhiculer tout un discours sur la tolérance, l'altruisme et le rapport à l'autre, le communautarisme, le nationalisme, et tout un tas de notions politiques plutôt importantes. Genre : Qui est humain ? Qui est cylon ? Qui est à l'appareil ? Allô ?

 

Parmi les supposés humains (on n'est jamais vraiment à l'abri d'une surprise, avec cette série, même si on connaît 11 des 12 visages cylon ...), y'en a une qui me plaît bien, parce qu'elle est cool, c'est Kara "Starbuck" Thrace. Non, c'est pas parce qu'elle a un nom qui me fait rêver de frappucinos.

Kara, c'est une blonde que les premières saisons te présentent comme un officier un peu revêche, un tantinet rebelle, un soupçon anticonformiste. C'est une passionnée. Elle cherche des voies détournées pour tout : la notion de couple, le destin, l'honneur, la famille. Trompée, roulée, bernée, elle fait preuve d'un esprit de vengeance un peu sec, mais toujours teinté d'un humanisme qui ne feint pas d'être mâtiné d'égoïsme bien senti. Bref, Kara, elle a du caractère, et c'est pas pour me déplaire.

 

Alors elle est quand même un peu spéciale, hein. L'Oracle lui a prédit une destinée incroyable. Leoben lui a révélé un truc dans le même genre, sans être bien net. L'Hybride lui a dit qu'elle serait l'Ange de la Mort, qui mènerait sa race à l'extinction. Lors d'une mission (attention spoiler), elle trouve la Terre grâce à son vaisseau pourri ... et revient, après que son fidèle coéquipier l'ait vue exploser en plein vol dans une nébuleuse, en vie et dans un vaisseau tout neuf. Autant dire qu'à l'heure où on parle de nouveaux modèles cylons, son retour flambant neuf fait jaser ...

 

Bref, moi je l'aime bien, la blondinette revêche de Battlestar Galactica. Voilà, fallait que ce soit dit. C'était trop dur à porter.

Publié dans Vidéo

Commenter cet article