Kinesthésies hypothétiques

Publié le par Charlie

Ohhh que oui, là, je me suis bien fait plaisir à dégoter un titre aussi alambiqué que peu en rapport avec le contenu...

Bon, ça fait une plombe que je ne suis pas allé au théâtre. Tu m'accompagnes ? Oui, oui, par principe. Quoi ? Tu veux savoir ce qu'on irait voir ? Et bien figure-toi que je suis allé jeter un oeil. Trois pièces m'ont plus ou moins sauté au visage, dans les couloirs du métro, ce matin. Et les trois mettent l'homme sous la loupe du spectateur.

La première, Les garçons et Guillaume, à table ! est à cheval entre le one-man show et le théâtre. Les critiques ont l'air unanimes, et puis on est déjà à peu près sûr que le jeu sera de qualité, puisque tout est écrit, mis en scène et interprété par un sociétaire de la Comédie Française, Guillaume Gallienne. Oui, tu en as déjà entendu parler à la télé. Dans Le grand journal, sur Canal. Figure toi qu'il fait vraiment du théâtre, à côté. Dans cette pièce -SA pièce-, il semble revenir sur son statut d'homme, sa virilité, ses rapport aux autres hommes, et aux femmes, bien entendu. Avec un humour grinçant, un peu d'ironie et pas mal de second degré. Ca te dit, ça ?

La deuxième, Les autres, se joue aux Mathurins et suit un couple de Français moyens en 1967. La France à papa est encore bien présente, la jeunesse s'agite, les politiques semblent loin ... Dans le regard de ce couple sur eux-mêmes ensemble et séparément ainsi que sur la société qu'ils habitent, beaucoup de faits avérés, beaucoup d'interprétations hasardeuses ou subjectives, mais c'est drôle, c'est grave, c'est simple ou compliqué. Pour tous ceux qui ne comprennent plus leurs parents, leurs grands parents : Jean-Claude Grumberg rétablira via cette pièce votre compréhension, votre respect et sans doute aucun, votre indulgence. Et ça, ça te dit ?

La troisième, Les monologues du pénis, est un peu dans cette liste pour la blague. J'avais parlé ici des plus que mondialement célèbres Monologues du vagin ... Et bien pour ces hommes (et touuuutes ces femmes) qui veulent en découvrir autant sur le membre viril, voilà de quoi faire. Je ne sais pas si l'humour percutant et les vérités incisives y sont aussi nombreuses et récurrentes, ou si les monologues sont dans le même esprit, mais visiblement, le sémillant Carlos Goncalves, auteur, a voulu que le jeu continue.

En bonus, quelques extraits et des critiques en haut lieu de la pièce de Gallienne.

Les autres
Théâtre des Mathurins
Infos et résa ici.
Les garçons et Guillaume, à table !
Théâtre L'Athénée - Louis Jouvet
Infos et résa ici.
Les monologues du pénis
Théâtre Le Temple
Infos et résa ici.

Publié dans Théâtre

Commenter cet article