Le Marsu mal reçu.

Publié le par Charlie SaintLaz

J'ai bien ri, mais j'ai pas aimé.

Après 5 films dont l'excellentissime Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre et le navrantissime RRRrrrr, Chabat a pondu son 6e long : Sur la piste du Marsupilami. Sorti le 4 avril, tu te demandes si ce film vaut le coup. Voilà de quoi t'aider.

 

Marsu.jpgLes pour :

- Adapter une bédé avec un des animaux les plus géniaux jamais créés : cool. Le faire en animation de façon réaliste : bravo. Le faire trop choupinou : on l'adore !

 - Avalanche de gags en tous genre et délire visuel façon Indiana Jones (même si bon, le dernier était quand même pas tiptop) : on est en haleine !

- Lambert Wilson en plein délire Céline Dion : summum du film, génialissime.

- Géraldine Nakache en mode "Pétunia-se-laisse-pas-faire" : trop fort.

 

Les contre :

- Ca s'appelle Sur la piste du Marsu... mais on le trouve au premier tiers du film, le Marsu. C'est comme si Spielberg avait appelé Jaws "Il est où le vilain requin ?".

- D'ailleurs, côté scénario, tout est bancal : la prophétie, le direct, la fin d'Hermoso, le dénouement de Pablito, rien n'est fini !

- Elle est où est la Chabattitude ? Ce côté décalé + blagues en tous genre + références populaires toutes les 3 scènes ?

- Puis alors bon, des gros gags en pagaille, ok, mais le soupçon d'humour fin, on le cherche encore.

- Les guests à foison, c'est chouette, mais faudrait qu'ils soient bons... Compris, Timsit et Maïga ?

Publié dans Ciné

Commenter cet article