Le son et le geste.

Publié le par Charlie SaintLaz

1_Be_Your_Self_c_Chris_Herzfeld.jpgJe ne faisais pas le malin en sortant de la représentation de Be Your Self au Théâtre de la Ville. En fait, j'avais du mal à mettre des mots sur ce qui me traversais le corps et l'esprit à ce moment-là. Pourquoi ?

Quand je vais voir de la danse, comme tout un chacun, j'y vais avec mes références, mes émotions, et ma perception de mon propre corps. Je ne regarde donc pas seulement les corps bouger comme s'ils étaient irréels, non, je perçois leurs intentions, leur imaginaire (quand il y en a ...) et je l'imprime à mon propre corps. Du coup, plus la technique est performative, plus je suis abasourdi, emporté, plus je m'envole avec eux.

Du coup, l'Australian Dance Theater, emmené par Garry Stewart, m'a mis au tapis avec Be Your Self. Un concept simple : un son = un mouvement. Fluide, acrobatique, démentiel : le résultat est probant. Une vraie claque. Aussi, ne pouvant en dire davantage, faute d'émotions encore tout à fait calées, je m'en tiendrai à une petite démo.

 

 


 

Rajoute à ça une scénographie développée, mâtinée de trouvailles architecturales et de projections stroboscopiques, d'un sens de la mise en appétit et de la provocation à la rêverie, et PAF, ça fait des chocapic chocs esthétiques dans ma petite tête.

D'aucuns diront que "C'est épuisant, à la longue" ou que "J'ai l'impression qu'on en voit beaucoup, en ce moment", moi je devais être novice, je devais être particulièrement inculte en danse, parce que j'ai trouvé ça sidérant, complet, parfait. Si la danse performative pose problème à certains, qu'ils n'en dégoûtent pas les autres ! Les reproches de formalisme, de démonstration technique, de grand spectacle à l'américaine commencent à bien faire : le minimalisme ou l'expressionnisme à l'européenne ont certes leur intérêt, il ne faudrait pas se blaser des autres modes de spectacle. Celui-ci était foutrement réussi, et fait la nique à l'intellectualisme des cerveaux fatigués des spectateurs du Théâtre de la Ville.

Publié dans Danse

Commenter cet article