Les jambes sans la tête.

Publié le par Charlie SaintLaz

Pensée du jour.
Le mouvement est certainement quelquechose d'organique, de physiologique, de fibreux : en aucun cas le mouvement n'est intellectuel. Un geste n'est que ce que le corps interprète de l'idée que l'on s'en fait. Le coup de poing et la giffle ne sont que les deux expressions fondamentales de ce que la colère fait avec la main : fermée, ouverte. Comment décrire un geste ? Comment décrire tout ce qui se passe pendant une pirouette, un pas chassé, ou pendant ces mouvements que l'on invente et qui n'ont pas de nom ? Cause perdue.

Publié dans Danse

Commenter cet article