My Revue de Presse (culturelle) 2

Publié le par Charlie

Les semaines passent et ne se ressemblent pas : tant mieux pour la culture. Tour d'horizon du lundi.

 

- Anniversaire -

On a tous eu notre période Beatles, mais certains en ont une plus forte que d'autres (je pense toujours à Poupouche)(même si son blog ne traduit pas vraiment cette idée). Parmi nos Fab Four préférés, y'avait le pacifiste dont on déteste l'épouse parce qu'on la croit à l'origine de la séparation du groupe pop le plus innovant de son temps ... et pourtant, celle-ci remercie le plus beau des Fab Four (qui, lui, est encore vivant) d'avoir sauvé leur mariage. D'où la question : Paul McCartney a t il sauvé le couple qui a fait exploser les Beatles ? Hum. En attendant, ledit pacifiste aurait eu 70 ans ce week-end et tout un tas d'hommages lui sont consacrés.

 

- Naissance -

Dans l'univers de la musique, il y avait StarClub (pour les moins de 15 ans)(d'âge mental), Rock&Folk (pour les branchouilles)(qui regardent quand même M6), Rolling Stone (pour les autres)(tous les autres), Tracks (pour les vrais branchés)(avec Tsugi), So Jazz (pour les Parisiens Rive Gauche), Rap Mag (pour les Parisiens amis de Nadine Morano), et Jukebox (pour les vieux-qui-croient-qu'Herbert-Léonard-est-le-plus-grand-artiste-de-tous-les-temps). Dans tout ça, il manquait un joli magazine qui ne parle que de chanson francophone (histoire de débarrasser Télérama de cette lourde tâche qu'est celle de parler de Bénabar, Christophe Maé et Oxmo Puccino)(ou du fait que la drôle Charlotte Marin est parrainée par Patrick Bruyant Bruel). Ce magazine, c'est Serge, fondé par le merveilleux Didier Varrod (entre autres). A toi de voir s'il est beau ou pas (Serge, pas Didier).

 

- Décès -

On la connaît tous. Si, tous. Les uns, pour son rôle dans Plus Belle La Vie (qu'ils aillent en enfer !), les autres, pour Irma la Douce (qu'ils m'envoient un mail, je les aime d'avance), les derniers pour Les nuits d'une Demoiselle (qu'ils m'appellent, j'ai des trucs à leur proposer ...). Toujours est-il qu'elle n'est plus, et que c'est bien triste. Elle s'appelait Colette Renard, et ses nuits seront à jamais plus belles que nos jours (chanceuse, va).

 

- Cinéma -

Alors que tout le monde ne semble parler que du nouvel opus d'Harry Potter , je n'ai toujours pas pu me résoudre à trouver de quoi me réjouir du film  Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois. Première s'interroge aussi (merci, ça m'évite de devoir trop y réfléchir). Pendant ce temps-là, à Veracruz Hollywood, on apprend qu'un des plus beaux films venus d'Argentine sera remaké. Et on s'inquiète. C'est fou à quel point Hollywood est incapable de laisser la version originale vivre, faut toujours qu'ils refassent tout à leur sauce (on attend d'ailleurs une croûte hilarante). Ne s'en tenant pas à refaire de l'américain avec de l'étranger (le concept du melting pot, sans doute), ils refont aussi l'histoire : Marilyn is back on the screens !

 

- Retours sur scène -

Showboat revient (ce qui fait dire au Figaro que les Français kiffent les musicals)(sans être capable d'en faire des bien), Footlose revient, les Ballets Trockadero (rappelle toi, ils avaient fait un Lac des Cygnes improbable) reviennent (mais pas à Paris), et la salle tradi du Capitole à Toulouse revient (donc pas à Paris non plus)(avec La Bohême de Puccini, ça devrait être joli). Tu pourras pas dire que je ne pense pas à toi, ami bouseux de province.

Publié dans Tendance

Commenter cet article