Rire de remplacement (Fantastic Mister Fox)

Publié le par Charlie

Oh, je sais ce que tu penses, là. Tu te dis que je fais du teasing de malade pour un truc et qu'au final, je ne débriefe pas. Et tu penses ça parce que tu n'as pas encore vu mon blabla sur Nine. Tu te dis que j'ai dû avoir trop honte de dire que j'étais déçu par ce qui semble être l'epic fail de 2010 après avoir laissé entendre qu'on frôlait le chef d'oeuvre ... Et bien remballe ta langue de p***, à CHAQUE fois que j'ai voulu y aller, il y a eu un drame.

La première fois, je suis arrivé avec 20 minutes de retard. La seconde fois, j'avais pas envie d'y aller tout seul. Et hier soir ... la séance était complète.

FantasticMisterFox.jpgRésultat : je suis allé voir Fantastic Mister Fox, le film-événement de la fin 2009, un film d'animation signé Wes Anderson. Autant je ne suis pas très porté sur les films d'animation (j'ai consciencieusement raté Avatar, et le dernier à m'avoir tendrement ému était le Corpse bride de Tim Burton), autant je suis allé voir celui-là un peu par dépit ... et j'ai bien fait.

L'histoire : Fox est un renard, un vrai. Un animal sauvage. Il est donc programmé pour chasser, voler, prendre des risques. Mais sa chère Felicity, son épouse, après une énième prise de risque qui faillit lui coûter la vie, lui a imposé de se ranger. Résultat, il est devenu chroniqueur pour le journal du coin. Sauf que ça le travaille, lui. Il a envie de faire un dernier coup, et pas le moindre : chiper de quoi remplir son garde-manger chez les trois producteurs les plus prospères (et donc méchants) de la vallée. On le suit donc dans ses aventures, et Dieu sait que ça tourne vite au grand n'importe quoi : les fermiers creusent à la pelleteuse dans la colline pour le dénicher, inondent les terriers, entrent en guerre civile contre tous les animaux de la vallée. Résultat : Fox, à cause de ses instincts, a entraîné un véritable cataclysme dans la vallée... comment tout cela va-t-il se finir ? Rendez-vous en salles.

MisterFox.jpgDéjà, les thématiques sont belles, bien qu'étranges, par moments. Contrôle des instincts, castration familiale, polissage sociétal ... Inspiré du roman éponyme de Roald Dahl, l'histoire est vraiment drôle. Bourrée de petites pointes d'humour, de bons mots, de répliques fines (le tout servi par une floppée de vedettes américaines dans le VO, de Clooney à Streep en passant par Schwartzman)(et en VF, Amalric et Huppert). Après ... je trouve les gens du village bien gentils de ne pas punir Fox pour avoir foutu toutes leurs existence en l'air, et j'ai bien envie de gifler le cousin qui n'apprend pas l'humilité, tout ça tout ça ... Mais vraiment, un film très drôle, qui fera rire les adultes autant (mais différemment) que les enfants.

Côté technique, sans vraiment m'y connaître sur le rayon, j'étais assez impressionné par la fluidité de l'image, la finesse de certains détails (la chute d'eau, les pelages, les gros plans, les yeux ...) et de certaines animations. Le scénario est extrêmement rythmé, on ne s'y perd pas, et du coup, Anderson n'a pas lésiné sur les effets comiques (petites chorégraphies aquatico-souterraines, comique de situation, ...).

Non non, je te le dis : un excellent moment.

Publié dans Ciné

Commenter cet article