X-tra

Publié le par Charlie

Les festivals de danse reviennent ! Et un de mes favoris, en région parisienne (la Province jouant plutôt les cigales en sortant la danse en été ...), est ...

7d951fa604bbb39b4ddf8a31c240fed5 233 285 cARTDANTHE - Ville de Vanves (92)
Visiter un festival ambitieux ? Tu devrais essayer, je te promets. Mené d'une main de maître par José Alfarroba, Artdanthé joue les outsiders de talents. Pas de grosse campagne de pub, pas de star pour drainer le public ... La danse à l'état brut, sur une scène qui empêche l'excès d'artifices. A ne surtout pas manquer.

Je te conseille d'aller faire un tour, le 23 février, du côté du théâtre de Vanves pour entrer dans le Corps, absolu, via la chorégraphie d'Hermann Diephius, D'après J.C.. Egalement, ne ratez pas les duos piano-danse trouvés par le duo François Chaignaud/Cecilia Bengolea, plus que prometteurs : Danses libres. Le 15 mars, je vous conseille également les Insolents solistes, entre hip hop et contemporain, du duo Sofian Jouini / Brice Bernier. Avec eux, la danse étonne. Et pour le 1er avril, pas de blague, mais un programme qui devrait inviter à la rêverie ... Un air de folie, de Béatrice Massin, sur fond de Folies d'Espagne.


logo-hivernales.gifLES HIVERNALES - Ville d'Avignon (84)
Mais jusqu'au 20 février (ça va venir vite !), n'oubliez pas le discret festival des Hivernales d'Avignon. Loin du théâtre qui fait sa petite place à la danse, l'été, Les Hivernales donnent toute son ampleur à une consécration de la danse contemporaine recherchée et courageuse.

Irène Iratchet vient déposer, ce mardi 16 février, sur les marches de Villeneuve-lès-Avignon, son Hommage d'un demi-dimanche à un Nicolas Poussin entier, qui se veut l'exploration de la contrainte spatiale. Pas si inintéressant. Mercredi 17, courez voir Loin... pour me dire si la chorégraphie interrogeant l'appréhension de sa propre appartenance nationale vaut el détour. Il soulève une question actuelle, Rachid Ouramdane. Et le spectacle est l'emblème de cette édition du festival. Alors ? Et enfin, les 19 et 20 février, laisser interpeler par ce mariage improbable ... Danse et football, inconciliables ? Et pourtant. Xavier Lot, dans une coproduction franco-camerounaise intitulée Simon (non, je ne m’appelle pas Samuel ETO’O), ose les rapprocher. Trop audacieux ?

La danse, décidément, était le premier art ... et ne s'est jamais arrêtée.

Publié dans Danse

Commenter cet article