Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1 articles avec chanson

Les Coquettes, french style ?

Publié le par SaintLaz

Wanted.
Novembre dernier, la chape de plomb. Rire, sortir, ressentir, tout était devenu différent, parce qu'il y avait (eu) danger. Dans ce climat, on a cherché à (re)définir l'esprit français. Sur Facebook, un "article du New York Times" circulait, apaisant parce qu'il caressait nos clichés dans le sens du poil, avant d'être lourdement critiqué pour les mêmes raisons. N'empêche : le ver était dans le fruit, il me fallait retrouver des formes de l'esprit français.

Avril, le retour des jambes des filles (et des garçons). On a repris le chemin des théâtres, des cafés, des stades, le métro, la presse, internet. La vie avec une balafre en plus, parce qu'on n'oublie pas, mais la vie. Mais toujours pas d'idée de l'esprit français. Et un soir, sur la scène du Grand Point Virgule (Paris), il y a eu... les Coquettes.

L'âme de Paris ?
Les Coquettes, ce sont trois filles qui se sont sans doute croisées sur scène dans Le Soldat de Rose de Louis Chédid et Pierre-Do Burgaud. Trois filles qui ont un sens de la scène, du rythme et de la mélodie, et un cerveau aussi plein de militantisme que d'humour. Des copines - des vraies, complicité et vacheries à la carte - qui évoquent des sujets de société avec style et efficacité : le sexe, l'empathie, la musique, le couple, la langue française, les femmes... mais ce n'est pas pour les enfants (sauf s'ils savent déjà ce qu'est une partie à trois). Le spectacle (trois filles lookées, trois micros, trois douches, un pianiste facétieux, des textes dits ou chantés) est très représentatif du cabaret parisien : classieux, pimpant, sujets graves et traitements désopilants. Un truc qui me rappelle un peu l'âme de Paris, d'un Paris qui aime se gausser de trucs universels traités avec désinvolture. Et du talent à la pelle. A la pelle, te dis-je.

Alors l'âme de Paris, l'esprit français, hmmm, on n'en est sans doute pas là. Certainement parce que l'esprit français repose sur la fierté des différences, le goût des combats idéologiques, et l'insolence drôle et racée. Les Coquettes n'en sont peut-être pas la figure de proue, mais dans leur genre, elles en sont de chouettes représentantes.

Les Coquettes : au Grand Point Virgule (Paris) jusqu'au 5 juillet.
Pour les retrouver : clique ici !

Les Coquettes, french style ?

Publié dans Sons, Théâtre, Chanson

Partager cet article

Repost 0

commentaires