Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
REASSEMBLAGES
REASSEMBLAGES
Menu
Cadeaux chorégraphiques.

Cadeaux chorégraphiques.

Que vous aimiez Noël ou non, la fête approche, et son inévitable distribution de cadeaux. Que mettre sous le sapin pour célébrer la danse, qui envahit tout, sauf nos corps en manque de nightclubs désespérément fermés depuis mars dernier ? Quelques pistes.

# LIVRES

Le beau livre : Nederlands Dans Theater / 60, éd. Wanders
Pour parvenir au degré de perfection que l'on reconnaît volontiers à cette compagnie, il faut évidemment des décennies de travail pour entraîner ses danseurs, choisir ses chorégraphes, ciseler ses collaborations en mise en scène, lumières, décors, costumes... bref, inspirer une œuvre. Le Nederlands, fondé en 1959 pour sortir la danse néerlandaise de l'académisme, connut ses plus grandes heures sous les directions de Hans van Manen (1961-70) et Jiří Kylián (1975-2004), qui laissèrent une empreinte durable et exceptionnelle. Un livre élégant et raffiné lui rend donc hommage, pour tous les balletomanes avertis. Un superbe complément à l'exposition en ligne (ici) des archives de la compagnie : photos, vidéos, interviews, critiques... Décoiffant.

Le livre pour tout comprendre : Nouvelle histoire de la danse en Occident, dir. Laura Cappelle, éd. du Seuil
Que faites-vous le plus, en soirée, quand la musique est bonne ? Danser. D'où ça vient ? Dans un ouvrage remarquablement bien pensé, la chercheuse et journaliste Laura Cappelle remonte le temps jusqu'à la Préhistoire pour comprendre les origines, les symboles, les tendances, les courants, des danses traditionnelles à la danse classique en passant par la danse de cour et la création contemporaine. Avec 27 spécialistes de la danse issus de tout l'Occident, on traverse toutes les périodes dans un style simple et précis, sans excès d'académisme ou de simplification. On leur pardonnera l'oubli des pratiques amateures (danse sportive, de salon, modern'jazz...) et psycho-éducatives (danse-thérapie) tant l'ouvrage, élégant et excellemment documenté, donne un panorama clair et complet de ce que fut la danse à travers le temps. Brillant.

Pour s'inspirer : Contes des sages qui dansent, Céline Ripoll, éd. du Seuil
Pourquoi ne pas alterner les histoires d'Andersen avec quelques autres histoires venues de loin, avant de dormir ? Céline Ripoll, subjuguée par la beauté des contes qu'elle rencontre sur les chemins qu'elle arpente, s'est spécialisée dans la compilation de ces histoires orales transmises de générations en générations. Avec Contes des sages qui dansent, elle réunit 25 contes du monde entier, tous porteurs de la puissance symbolique de la danse : danse rituelle, danse spectacle, danse de la joie, danse de la vie... On s'émerveille souvent, on rit parfois, chaque région portant ses clichés et traditions, ses couleurs et ses décors, jusque dans les illustrations savamment choisies. Petit coup de cœur pour le conte japonais des deux joufflus, avec sa morale façon fable de La Fontaine, ou pour le conte italien de la brodeuse, qui nous raccroche à la tarentelle. Perse, Colombie britannique, île de Chiloé, Sénégal, Papouasie : un tour du monde en histoires pleines de sagesse, en effet, où il faut danser pour résoudre un problème : voilà un propos auquel on ne peut qu'adhérer.

# DVD
Eskapist, chor. Alexander Ekman, Ballet Royal de Suède, éd. Bel Air Classiques.
Tommy Pascal n'a pas son pareil pour capter la splendeur de la danse. Ses profondeurs de champ, la souplesse de ses montages, sa maîtrise du cadre font de chacune de ses réalisations une merveille totale pour les yeux, soulignant le geste dansé, mais aussi les respirations, la qualité de jeu des interprètes... idéal lorsque l'on a manqué le spectacle. Le réalisateur a posé ses caméras à l'Opéra Royal de Suède pour filmer une des créations d'Alexander Ekman pour le ballet : Eskapist. Une histoire de prison, de brutalité et de rêves, de poésie et de souvenirs... Une merveille signée par le chorégraphe le plus excitant de sa génération.

Impulso, chor. Rocío Molina, éd. jour 2 fête.
On n'a jamais trop de flamenco dans une vie, mais autant consommer en gourmet : avec parcimonie et exigence. Rocío Molina travaille la discipline depuis plus de 30 ans, et crée pour la scène depuis 15 ans. Sortant de l'expression du seul diptyque colère/souffrance, le flamenco selon Molina s'aventure loin des sentiers battus et des cadres fermés en creusant sujets de société et art chorégraphique dans des mises en scènes percutantes, dans le plus grand respect des traditions. Impulso, création 2018 pour le Théâtre National de Chaillot, en est le meilleur exemple.

En attendant la sortie du controversé Ema de Pablo Larrain (sortie prévue en janvier 2021), dont le scénario et le jeu d'acteur ont laissé de marbre, mais dont la maestria visuelle a séduit tous les aficionados de belles images, voilà donc quelques pistes.
Et faute de spectacles, n'hésitez pas à regarder en famille quelques bons films et spectacles disponibles en ligne : Culturebox, arte concerts, et sur #culturecheznous de façon générale. C'est cadeau !