Padam PAB.

Publié le par Charlie SaintLaz

YukYuk.JPGLe 23 novembre, avec Roxie, on va danser toute la nuit.
Pierre-Alexandre Busson, dit Yuksek, est à la French Touch ce que Benoît Hamon est au Parti Socialiste : un activiste outsider qu'on aime bien écouter. Son 1er album, Away from the sea (2008) avait amoureusement pénétré mes oreilles, avant qu'il me pénètre tout court à coup de bon son lors de la Nuit de l'Electro, au Grand Palais (2010). On l'a pas mal entendu, depuis : Tonight et Extraball ont illustré des pubs (Peugeot et Airness), Break Ya illustre la scène de boîte de La guerre est déclarée (de Valérie Donzelli, film sélectionné pour les Oscars !), et j'avais fait un solo sur I could never be a dancer, mais pas de bol, tu ne verras jamais ce chef d'oeuvre d'ironie. Je sais, c'est dur.
En attendant, le 2e album, Living on the edge of time est sorti en juin dernier, annoncé par un soist-disant-événement sur le net (le clip de On a train, présenté sous un pseudo trèèèès mystérieux et un peu magique, genre "Magic Mystery Band"), et illustré par un second clip, sorti tout fraîchement (aujourd'hui, quoi ...) : Always on the run. Je ne résiste pas à te les remettre tous les deux.

Publié dans Sons

Commenter cet article