Bien réussir ta soirée PVFC.

Publié le par SaintLaz

En cette période d'excès, de crise, de trop plein, d'artificiel, de faux-semblant, tu te dis que tu aimerais bien revenir à quelque chose de plus simple, de plus sain. Tu te dis que tu ferais bien un retour aux sources, que tu te mettrais bien au minimalisme. Faute de budget pour refaire ta déco à la feng-shui japanisante, et parce qu'Ikea Habitat tout le monde en a, tu cherches de l'authentique. Alors lis bien ce qu'il suit.
Quand tu veux faire une soirée un peu intimiste - comprendre : moins de 10 personnes, pas de soundsystem dans ton salon, pas de gel lubrifiant non plus (y'a intimiste et intimiste ...) -, tu peux préparer un truc qui, normalement, devrait faire plaisir à tous tes amis, aussi peu nombreux soient-ils sur ton canapé, et les sortir de la grosse mode du "lounge+mojito+electropop+coke" : la soirée PVFC.

Quoi-c'est-ce-bordel ?
La sainte quadrinité : Pain + Vin + Fromage + Charcuterie.

Mode d'emploi.

28006153BvMEzNnVjf_fs.jpg

#1 Cibler tes amis
Ne propose pas ça tel quel à tes potes du Sentier ou de la Goutte d'Or : si c'est pas kasher/hallal, ils vont croire à l'insulte alors que ça partait d'une bonne intention, tu vas te retrouver avec la HALDE sur le dos, et tu auras bien mérité ton surnom de petit Hortefeux de la bande. Si tu veux inviter un(e) pote avec des restrictions alimentaires, pense à lui prendre un truc dont il/elle va pouvoir profiter. L'important, dans les soirées PVFC, c'est le partage (et Dieu vit que cela était bon).
Conseil : Ne propose pas non plus à l'objet de désirs secrets. Le vin, ça monte vite, la charcuterie, pour peu qu'elle soit fumée ou braisée, et le fromage (le vrai) ne donnent pas une haleine magique propice aux premiers palots romantiques, et ce, même si tu as mis des jolies bougies au santal. D'ailleurs, si tu as ce genre de bougies, et bien... jette les. C'est une très mauvais signal à envoyer à l'être aimé : ça dit "je n'ai pas de personnalité". Tu as déjà vu James Bond ou Marilyn Monroe avec des bougies au muguet ? Non. Y'a une raison.

#2 Te plante pas de contexte
Un match de la Ligue des Champions, la reprise de la Nouvelle Star, la première soirée des soldes, tout ça : tu oublies. Oh, bien sûr, en temps usuel, tu aimes t'abrutir avec tes bestas devant ces conneries chefs d'œuvre télévisuels, c'est tellement culturel que des fois, et puis Fort Boyard avec Olivier Minne mal rasé, ça aide à se vider la tête. Soit, mais rappelle-toi que l'essentiel de la PVFC se trouve SUR LA TABLE. (Et non, la strip teaseuse, c'est pas non plus une bonne idée). L'idéal est ainsi de faire ta PVFC en semaine, loin de tout anniversaire de mariage et de tout projet de week-end avec lesdits bestas invités.
Toutefois, si l'ambiance devait être un poil plombée par la déprime d'un des convives, prévois un DVD comique, un CD marrant ou un mauvais film (genre Indiana Jones 4) : c'est tes amis, tu gères l'ambiance. L'i'idée est là de combler les blancs en cas de malaise conversationnel (pour trouver une porte de sortie si la discussion s'enlise par exemple sur le nombre de Lexomil que Jéjé a pris depuis lundi, à coup de "attends, j'adore ce sketch/pont musical/cette scène kitsch à mort" (rayez la mention inutile)).

#3 Environnement
Le matériel de base d'une bonne PVFC : des sièges confortables, une table-à-victuailles, de la lumière (va étaler ton fromage dans le noir, toi ...). Tout le reste est superflu. Pense aussi à avoir, en cas de soirée DVD, une télévision et de l'électricité pour la faire marcher #topastuce.
Pour l'ambiance, je n'ai qu'un seul mot d'ordre : pas d'odeurs supplémentaires. Ni encens, ni désodorisant, et surtout pas de bougie ambiance rustique : tout ce qui est artificiel aura l'air artificiel. L'authentique, c'est de le faire dans ton vrai chez toi. Range un peu (histoire que tes chaussettes ne rivalisent pas avec le fromage), libère de la place sur la table, et profite. Le concept de lumières tamisées ne me semble pas adéquat, à moins que tu ne veuilles séduire ton bout de saucisson aux herbes.
Le tabac, c'est dehors, point barre. Si vraiment tu as des fumeurs compulsifs, change  d'amis choisis de la bonne chère fumée, tu verras, ils limiteront l'apport en nicotine.
Et la déco ? Comme dit plus haut : plus c'est "chez toi", mieux c'est. Tu peux laisser ton poster de Festen, mais je te déconseille de laisser ton affiche d'Action Contre la Faim, ça fait culpabiliser de se baffrer comme ça devant un regard de cocker.

#4 Les ingrédients du succès
P comme Pain Et non pas P comme Paul. Encore que Paul peut faire un excellent convive, s'il s'appelle sailortoshyo, mais pas s'il s'appelle Paul Emploi. En parlant de Paul, tu peux tout à fait aller acheter ton pain chez lui (le boulanger, hein, par Sailor, qui est webmestre), mais toute boulangerie proposant du vrai pain fera l'affaire. A fuir : le pain congelé, le pain rassis, le pain dans la gueule.
Ma préférence va vers le traditionnel : la baguette (de toute façon, dès que c'est phallique...)(encore que non, parce que vu ce que j'en fais, du pain ...). Le pain de campagne est aussi le bienvenu. Sans snobisme citadin, en plus. Après, faites vous plaisir, mais je ne viendrai pas si c'est du pain bagnat, du pain American sandwich, du pain aux noix (j'y peux rien, j'aime pas aux noix).
V comme Vin Et non pas V comme Vendetta. Bien sûr, le film peut être un excellent fond sonore, mais y'a des limites. Notamment parce que certaines scènes sont tellement belles que tu en lâcherais ton calendos. Si "vendetta" te fais d'abord penser à David, pareil : pas de house, on a dit. Et si c'est à l'autre crevette de La Ferme Célébrités en Afrique, je crois qu'on ne fera pas de PVFC ensemble. Namého.
Vin, donc. Libre à toi (et à ton portefeuille) de faire ton choix dans le panel qui va du Boulaouane au Château Yquem. Le vin rouge, c'est ce qui va le mieux avec le fromage, mais blanc peut très bien se marier avec de la cochonaille. Je recommande le milieu de (bas de) gamme : un vin à 6-7€, c'est déjà très bien. Et invite modération, aussi, parce que trop picoler nuit à la PVFC. L'idéal : choisis tes fromages, et demande à ton caviste favori 3 vins à marier avec. Le caviste : ton meilleur ami, après le pote qui t'a aidé à enterrer ton ex.
F comme Fromage Et pas F comme France. Encore que le pays du fromage, c'est la France. Plus de 300 variétés. Choisis ceux que tu aimes, et rajoutes-en un ou deux pour tes potes qui, eux, ne vomissent pas quand ils "dégustent" du bleu d'Auvergne ou du maroilles. Après, tu peux aussi apposer ton véto au nom du fait que c'est chez toi que les odeurs (et les restes de fromage non "dégustés") vont rester le plus longtemps.
A toutes fins utiles, je rappelle que le babybel, la Vache qui rit et autre P'tit Louis ne sont PAS des vrais fromages. Un vrai fromage pue un minimum, et a autre chose en bouche qu'un goût "frais". Tout ce qui vient de Hollande, c'est pareil : quand c'est cuit, c'est moins drôle (cette phrase est aussi valable dans le cas de François)(Hollande)(rires)(hum).
C comme Cochonnaille Ou C comme Charlie. Bien que les deux ne soient pas parfaitement interchangeables, si tu n'as pas de cochonnaille, Charlie (souvent introuvable, mais pas si tu fais un effort) se fera un plaisir de t'en apporter un peu. La base d'une cochonaille de qualité, c'est la couleur : plus c'est clair, plus c'est suspect. Si c'est cuit, c'est pire encore. La cochonaille la plus adaptée à la PVFC se mange avec les doigts. Puisque je te le dis.
Encore une fois, pense à prendre un truc de remplacement pour tes amis cochonophobes : ersatz à base de volaille, rillettes de poisson, delicatessen de chair humaine crustacé, toussa toussa. Je frapperai violemment toute personne tentant le combo PVF + surimi / + tofu / + légumes. Y'a des limites, quand même. Par contre, tu peux tenter le coup avec du chocolat. Chocolat et fromage s'allient à merveille (pour peu que tu ne prennes pas de bleu d'Auvergne ou de m... quoiiiiii ? ça va, c'est MON blog, ici...).

lastsupper_davidlachapelle.jpg

Allez hop, à table !
(et la photo, c'est The last supper de David LaChapelle)

Publié dans Tendance

Commenter cet article